12.04.2014 – 07.09.2014

Le coup d’œil dans le miroir est un geste quotidien qui fait partie de notre vie. Est-ce que je suis bien physiquement? Et ma coiffure, ça va? Notre envie de plaire est vieille comme le monde et ce sujet nous préoccupe toute notre vie durant. Mais qui est beau ou qu’est-ce qui est beau? Qui définit les critères et jusqu’où nous mène le diktat de la beauté?

Sur un parcours jalonné de 19 stations, cette exposition, qui a déjà remporté un grand succès à Berne et à Berlin, aborde les multiples aspects du pouvoir et de la fabrication de la beauté. Elle met en évidence les critères d’accouplement chez l’homme et l’animal, livre des formules mathématiques de l’esthétique et dévoile les bases biologiques et culturelles de l’attractivité. Car la beauté, comme le montre l’exposition, n’a rien d’absolu et d’immuable – elle varie selon la culture et l’esprit du temps. Cette exposition judicieuse, de conception interactive, s’interroge aussi sur les modèles proposés par les médias et met en lumière les revers de la médaille ainsi que les excès du culte de la beauté tel qu’il est pratiqué actuellement.

Les stations interactives permettent aux visiteurs d’aborder de manière ludique les nombreuses facettes de la beauté. C’est ainsi qu’un simulateur vocal permet au visiteur de transformer sa propre voix et d’obtenir des tonalités tout à fait différentes. La station morphing, elle, propose au visiteur une fusion numérique de visages pour créer des icônes de beauté virtuelles.

«J’suis beau?» est le fruit d’une collaboration entre le Musée de la communication et le Musée d’histoire naturelle de la commune bourgeoise de Berne.